Fondation Merck organisée sa première Formation des Médias sur la Santé en partenariat avec la Première Dame du Liberia

H.E. CLAR WEAH, The First Lady of Liberia and Ambassador of Merck More Than a Mother with Dr. Rasha Kelej, CEO of Merck Foundation and President, Merck More Than a Mother

Prof. Dr. Frank Stangenberg Haverkamp, Chairman of the Executive Board of E. Merck KG and the Chairman of Merck Foundation Board of Trustees and Dr. Rasha Kelej, CEO of Merck Foundation and President, Merck More Than a Mother with H.E. CLAR WEAH, The Firs

H.E. CLAR WEAH, The First Lady of Liberia and Ambassador of Merck More Than a Mother with Dr. Rasha Kelej, CEO of Merck Foundation and President, Merck More Than a Mother during a committee meeting

La Fondation Merck à organisée sa première « Formation des Médias sur la Santé » en partenariat avec la Première Dame du Liberia

MONROVIA, LLIBERIA, May 28, 2019 /EINPresswire.com/ -- La Fondation Merck, la branche philanthropique de Merck KGaA Allemagne, a organisé sa première « Formation des Médias sur la Santé » le 27 Mai 2019 à Monrovia, au Libéria, en partenariat avec S.E. CLAR WEAH, La Première Dame du Libéria et Ambassadrice de « Merck Plus Qu'une Mère » pour briser la stigmatisation autour de l'infertilité au Libéria et dans le reste de l'Afrique.

Prof. Dr. Frank Stangenberg Haverkamp, Chairman of the Executive Board of E. Merck KG and the Chairman of Merck Foundation Board of Trustees and Dr. Rasha Kelej, CEO of Merck Foundation and President, Merck More Than a Mother with H.E. CLAR WEAH, The First Lady of Liberia and Ambassador of Merck More Than a Mother

Le programme de formation fait partie du programme de sensibilisation communautaire de « Merck Plus Qu'une Mère » et a été organisé pour la première fois au Libéria à l’intention des représentants des médias locaux et des étudiants en journalisme.

S.E. CLAR WEAH, La Première Dame du Libéria et Ambassadrice de « Merck Plus Qu'une Mère », a déclaré : « Nous nous félicitons de cette initiative importante de la Fondation Merck dans notre pays. Les médias, s'ils sont bien guidés, peuvent entraîner un énorme changement dans le scénario actuel où les femmes sont les seules à être blâmer pour l'infertilité. La stigmatisation autour de l'infertilité doit être éliminée ».

Dr. Rasha Kelej, CEO of Merck Foundation and President of Merck More than a Mother a déclaré : « Je suis ravi d'initier cette session de formation importante car je suis fermement convaincu que les médias jouent un rôle important pour inciter notre société à créer un changement culturel. Il a la capacité et l’habilité de briser la stigmatisation autour de l'infertilité dans la communauté »

H.E. CLAR WEAH, The First Lady of Liberia and Ambassador of Merck More Than a Mother with Dr. Rasha Kelej, CEO of Merck Foundation and President, Merck More Than a Mother during a committee meeting

La formation a été abordée par les piliers de l'industrie des médias, notamment des professeurs internationaux et des experts en infertilité.
De plus, les journalistes ont eu la possibilité de rencontrer des experts, de se mettre en réseau et de travailler ensemble pour éradiquer la stigmatisation liée à l’infertilité au Libéria et dans le reste de l'Afrique. Des journalistes de la presse écrite, de la télévision, de la radio et en ligne et des étudiants en journalisme ont assisté à la réunion.

« Le programme de Formation des Médias sur la Santé s'est focalisé sur les normes internationales et l'éthique des médias afin d’assurer le reportage de questions sensibles telles que l'infertilité en Afrique. Il a été conçu pour aider les journalistes à comprendre les problèmes d'infertilité dans les communautés africaines et à apprendre les meilleures pratiques médiatiques pour couvrir ces sujets », a ajouté le Dr Rasha Kelej.
La Fondation Merck a également annoncé un Appel à Candidatures pour le « Prix de Reconnaissance des Médias Merck Plus Qu’une Mère » pour le Libéria et le reste de l’Afrique. Le « Prix de Reconnaissance des Médias Merck Plus Qu’une Mère » a été lancés en 2017 dans le but de souligner le rôle des médias dans l’amélioration de l’engagement public et de la compréhension de la stigmatisation liée à l’infertilité et la nécessité de changer sa perception sociale dans les communautés africaines.

H.E. CLAR WEAH, The First Lady of Liberia and Ambassador of Merck More Than a Mother with Dr. Rasha Kelej, CEO of Merck Foundation and President, Merck More Than a Mother during a committee meeting
L’appel à candidature invite les professionnels des médias à présenter leur travail de sensibilisation sur la prévention de l'infertilité et la lutte contre la stigmatisation liée à l'infertilité au Libéria et dans le reste de l'Afrique.

Qui peut postuler ? Des journalistes des plateformes de la presse écrite, de la télévision, de la radio et en ligne du Libéria et du reste de l'Afrique.

Date limite de soumission : Les candidatures peuvent être envoyées jusqu'au 30 juin 2019.

Comment s’inscrire ? Les inscriptions peuvent être envoyées par courrier électronique à
mystory@merckmorethanamother.com.

Catégories et Prix pour les gagnants :
Catégories Télévision Radio Presse écrite En ligne
Prix Monétaire USD 3000 USD 1000 USD 1000 USD 1000
USD = Dollars Américaines

H.E. CLAR WEAH, The First Lady of Liberia and Ambassador of Merck More Than a Mother with Dr. Rasha Kelej, CEO of Merck Foundation and President, Merck More Than a Mother during a committee meeting

À propos de la campagne « Merck More than a Mother » ;

L’initiative « Merck More Than a Mother » vise à autonomiser les femmes infertiles à travers l’accès à l’information, à l’éducation et à la santé et le changement de mentalités. Cette initiative puissante aide les gouvernements à définir des politiques visant à améliorer l'accès à des soins de fertilité réglementés, sûrs et efficaces. Elle définit les interventions visant à briser la stigmatisation autour des femmes infertiles et à sensibiliser la population sur la prévention et la prise en charge de l'infertilité. En partenariat avec les universités, les ministères de la santé et les sociétés de fertilité internationales, cette initiative propose également une formation médicale et des formations aux prestataires de soins de santé et aux embryologistes afin de développer et de renforcer les capacités en matière de soins de fertilité en Afrique et dans les pays en voie de développement.

Avec « Merck More Than a Mother », nous avons lancé un changement de culture visant à déstigmatiser l’infertilité à tous les niveaux : en sensibilisant davantage, en renforçant les compétences des experts locaux, en bâtissant un plaidoyer en coopération avec les décideurs et en aidant les femmes sans enfants à démarrer leur propre petits commerces. Il s’agit de donner à chaque femme le respect et l’aide qu’elle mérite pour mener une vie épanouissante, avec ou sans enfant.

Diana Mbaluka
Digisphere Consulting
+254 736466513
email us here