There were 1,697 press releases posted in the last 24 hours and 393,076 in the last 365 days.

Supremex annonce des résultats records pour le T1 2023

Les acquisitions et la croissance organique stimulent l’augmentation des revenus et des résultats

MONTRÉAL, 09 mai 2023 (GLOBE NEWSWIRE) -- Supremex inc. (« Supremex » ou la « Société ») (TSX : SXP), chef de file nord-américain dans la fabrication et la distribution d’enveloppes ainsi qu’un fournisseur de solutions d’emballage en plein essor, annonce aujourd’hui ses résultats pour le premier trimestre clos le 31 mars 2023. La Société tiendra un appel conférence pour discuter de ses résultats, demain à 8 h 00 (heure de l’Est).

Faits saillants du rendement financier du premier trimestre et évènements récents

  • Ventes totales en hausse de 39,8 %, atteignant 88,4 millions $, comparativement aux ventes de 63,3 millions $ enregistrées au premier trimestre de 2022.
  • Ventes tirées du secteur des enveloppes en hausse de 44,4 %, atteignant 64,5 millions $, comparativement aux ventes de 44,6 millions $ enregistrées au premier trimestre de 2022.
  • Ventes tirées du secteur des produits d’emballage et des produits spécialisés en hausse de 28,7 %, atteignant 24,0 millions $, comparativement aux ventes de 18,6 millions $ enregistrées lors de l'exercice précédent.
  • Hausse de 50,7 % du résultat net, qui s'est établi à 9,5 millions $, comparativement à 6,3 millions $ au premier trimestre de 2022.
  • Le BAIIA ajusté1 s'est établi à 18,8 millions $, soit 21,3 % des ventes, comparativement au BAIIA ajusté de 12,1 millions $, soit 19,1 % des ventes, au cours du même trimestre de 2022.
  • Hausse du résultat par action, qui s'est élevé à 0,37 $, comparativement à 0,24 $ au premier trimestre de 2022.
  • Acquisitions d'Impression Paragraph Inc. (« Paragraph »), le 16 janvier 2023 et de Graf-Pak Inc. (« Graf-Pak »), le 8 mai 2023.
  • Le 9 mai 2023, le conseil d’administration a déclaré un dividende trimestriel de 0,035 $ par action ordinaire.

Faits saillants financiers
(en milliers de dollars, à l’exception des montants par action et des marges)

  Périodes de trois mois
closes le 31 mars
2023   2022  
État des résultats
Ventes 88 422   63 269  
Résultat d’exploitation 14 371   8 829  
BAIIA ajusté(1) 18 841   12 083  
Marge de BAIIA ajusté(1) 21,3 % 19,1 %
Résultat net 9 497   6 302  
Résultat net de base et dilué par action 0,37   0,24  
Résultat net ajusté(1) 9 780   6 311  
Résultat net ajusté par action(1) 0,38   0,24  
Flux de trésorerie
Flux de trésorerie nets liés aux activités d’exploitation 7 541   211  
Flux de trésorerie disponibles(1) 3 403   (104 )

(1) Mesures ou ratios financiers non conformes aux IFRS. Les mesures financières non conformes aux IFRS n’ont pas de signification normalisée prescrite par les IFRS et peuvent donc ne pas être comparables à des mesures similaires présentées par d’autres entités. Se reporter à la section sur les mesures financières non conformes aux IFRS pour les définitions et les rapprochements.

« Supremex a affiché de bons résultats au premier trimestre de 2023, les acquisitions conclues récemment ayant généré une croissance des ventes, faisant de ce trimestre la treizième période consécutive d’amélioration du BAIIA ajusté d’une année à l’autre. Notre solide performance dans le secteur des enveloppes reflète une pénétration ciblée du marché américain ainsi qu'un souci constant d'amélioration de la composition de la clientèle et du portefeuille de produits. Dans le secteur des produits d'emballage, les ventes et la rentabilité ont été touchées par le manque d’efficacité qui a continué de se faire sentir en raison du récent déménagement de notre usine principale d'emballages en carton plat de la région de Montréal. Toutefois, nous continuerons à exploiter les avantages que nous procure une usine plus grande et plus efficace », a déclaré Stewart Emerson, le président et chef de la direction de Supremex.

« Pour le reste de l'exercice 2023, nous continuerons à nous concentrer sur l'intégration de nos récentes acquisitions, la priorité consistant à tirer parti de toutes les synergies de ventes et de coûts. Dans l’avenir immédiat, les deux secteurs dans lesquels nous exerçons nos activités connaissent un ralentissement de la prise de nouvelles commandes, alors que les clients, tout au long de la chaine d’approvisionnement, mettent l’accent sur la réduction des niveaux de stocks accumulés en 2022. Au-delà de cette baisse temporaire, nous croyons que notre solide position sur le marché nord-américain des enveloppes combinée à notre présence accrue sur les marchés en pleine croissance des emballages en carton plat et des emballages destinés au commerce électronique devraient stimuler la croissance de la rentabilité et des flux de trésorerie de la Société », a conclu M. Emerson.

Sommaire de la période de trois mois close le 31 mars 2023

Ventes

Les ventes totales pour la période de trois mois close le 31 mars 2023 se sont établies à 88,4 millions $, une augmentation de 25,1 millions $ ou 39,8 %, comparativement aux ventes du même trimestre de 2022. L’apport généré par l’acquisition de Royal Envelope Corporation (« Royal Envelope ») était de 12,0 millions $ alors que celui généré par l'acquisition de Paragraph représentait 7,8 millions $.

Secteur Enveloppe

Les ventes d'enveloppes se sont établies à 64,5 millions $, soit une augmentation de 44,4 % comparativement aux ventes de 44,6 millions $ enregistrées au même trimestre de 2022. Cette augmentation des ventes est le reflet de l'apport généré par l'acquisition de Royal Envelope, d’une hausse de 40,1 % des prix de vente moyens comparativement au premier trimestre de l'exercice précédent, attribuable principalement à un portefeuille de produits et à une composition de la clientèle plus favorables pour les activités américaines, des augmentations de prix mises en place tout au long de l’année 2022 pour atténuer la hausse du coût des intrants due à l'inflation ainsi que d'un effet de change favorable. Les ventes d'enveloppes représentaient 72,9 % des ventes de la Société pour le trimestre, comparativement à 70,6 % pour la même période de l’exercice précédent.

Secteur Emballage et produits spécialisés

Les ventes de produits d'emballage et de produits spécialisés se sont établies à 24,0 millions $, soit une augmentation de 28,7 % comparativement aux ventes de 18,6 millions $ enregistrées au premier trimestre de 2022. Cette hausse est attribuable à l'acquisition de Paragraph et à une augmentation de la demande de solutions d'emballages destinées au commerce électronique. Ces augmentations ont cependant été atténuées en partie par le ralentissement progressif des activités de l'usine Durabox et de l’effet résiduel sur les ventes, d’une production interrompue et sous‑optimale en raison de la relocalisation des activités de fabrication d'emballages en carton plat de Ville Mont-Royal, exécutée principalement au quatrième trimestre de 2022. Les ventes de produits d'emballage et de produits spécialisés représentaient 27,1 % des ventes de la Société pour le trimestre, comparativement à 29,4 % pour la même période de l’exercice précédent.

BAIIA2 et BAIIA ajusté2

Le BAIIA s’est établi à 18,5 millions $, soit une augmentation 52,9 % comparativement à 12,1 millions $ pour le premier trimestre de l'exercice précédent. Le BAIIA ajusté s’est établi à 18,8 millions $, soit une augmentation de 55,9 % comparativement à 12,1 millions $ pour le premier trimestre de 2022. Cette hausse, qui s'explique par une augmentation des ventes totales, a été contrebalancée en partie par une augmentation des coûts de matières premières et des frais de vente et d'administration. La marge de BAIIA ajusté a augmenté pour s'établir à 21,3 % des ventes, comparativement à 19,1 % pour le même trimestre de 2022.

Secteur Enveloppe

Le BAIIA ajusté s’est établi à 17,3 millions $, soit une augmentation de 73,0 % comparativement à 10,0 millions $ pour le premier trimestre de 2022. Cette augmentation résulte principalement de l'acquisition de Royal Envelope, et de l’amélioration de la marge brute découlant principalement d’un portefeuille de produits et d’une composition de la clientèle plus favorables pour les activités américaines. Exprimé en pourcentage des ventes sectorielles, le BAIIA ajusté provenant du secteur des enveloppes a atteint 26,8 %, comparativement à 22,4 % pour la même période de 2022.

Secteur Emballage et produits spécialisés

Le BAIIA ajusté s’est établi à 3,8 millions $, comparativement à 4,2 millions $ pour le premier trimestre de 2022. Cette baisse s'explique en grande partie par le déménagement de nos activités de fabrication d'emballages en carton plat de Ville Mont-Royal et dont l’effet résiduel s’est fait sentir sur la rentabilité. Ce facteur a toutefois été partiellement compensé par l'acquisition de Paragraph. Exprimé en pourcentage des ventes sectorielles, le BAIIA ajusté provenant des activités de produits d’emballage et de produits spécialisés a atteint 16,1 %, comparativement à 22,5 % pour la même période de 2022.

Charges corporatives et autres charges non allouées

Les frais corporatifs et les charges non réparties se sont élevés à 2,3 millions $, comparativement à 2,1 millions $ pour le premier trimestre de 2022. Cette augmentation est principalement attribuable à une hausse des dépenses liées à la rémunération.

Résultat net, résultat net ajusté, résultat net par action et résultat net ajusté par action2

Le résultat net pour la période de trois mois close le 31 mars 2023 a atteint 9,5 millions $ ou 0,37 $ par action, comparativement à 6,3 millions $ ou 0,24 $ par action pour le même trimestre de l'exercice précédent.

Le résultat net ajusté pour la période de trois mois close le 31 mars 2023 a atteint 9,8 millions $ ou 0,38 $ par action, comparativement à 6,3 millions $ ou 0,24 $ par action pour le même trimestre en 2022.

Trésorerie et sources de financement

Flux de trésorerie

Des flux de trésorerie nets de 7,5 millions $ ont été générés par les activités d’exploitation au cours de la période de trois mois close le 31 mars 2023, comparativement à 0,2 million $ pour la même période de 2022. Cette augmentation est principalement attribuable à une hausse de la rentabilité et à une baisse des besoins en fonds de roulement cette année comparativement à l’année précédente.

Pour le premier trimestre de 2023, les flux de trésorerie2 disponibles totalisaient 3,4 millions $, comparativement au montant négatif de 0,1 million $ pour la même période de l'exercice précédent, principalement en raison d'une hausse des flux de trésorerie générés par les activités d’exploitation, qui a été atténuée en partie par une augmentation des acquisitions d'immobilisations corporelles.

Dette et effet de levier

La dette totale de la Société a augmenté à 81,4 millions $ au 31 mars 2023, comparativement à 54,7 millions $ au 31 décembre 2022. Cette augmentation est essentiellement attribuable à l’acquisition de Paragraph pour une contrepartie de 27,1 millions $, nette de la trésorerie acquise.

Déclaration d’un dividende

Le 9 mai 2023, le conseil d’administration a déclaré un dividende trimestriel de 0,035 $ par action ordinaire, payable le 23 juin 2023, aux actionnaires inscrits à la fermeture des bureaux le 8 juin 2023. Ce dividende a été désigné à titre de " dividende déterminé " aux fins de la Loi de l’impôt sur le revenu (Canada) et de toute loi provinciale similaire.

Évènement postérieur

Le 8 mai 2023, la Société a annoncé l’acquisition de la quasi-totalité des actifs de Graf-Pak Inc., un fournisseur de solutions d’emballage de boîtes pliantes pour une variété de marchés commerciaux, basé à Pointe-Claire, Québec. La transaction a été conclue pour une contrepartie totale d’environ 6,0 millions $, sur une base libre d’espèces et libre de dettes, sous réserve des rajustements habituels et financée par la facilité de crédit existante de la Société. La Société a annoncé qu’elle intégrerait les opérations de Graf-Pak aux installations de boîtes pliantes de la région de Montréal dans les 90 jours.

Perspectives

Stimulée par un carnet de commandes bien rempli qui s'est étoffé durant le deuxième semestre de 2022 et au début du premier trimestre de 2023, Supremex a fonctionné à des niveaux de production élevés, compte tenu de sa main-d’œuvre actuelle. Depuis le début de 2023, les conditions du marché de la chaîne d’approvisionnement sont revenues à des niveaux plus normaux; il y a eu une diminution des nouvelles commandes passées par certains clients, notamment ceux ayant accumulé des stocks excédentaires après avoir acheté des produits en quantité excessive en 2022. Compte tenu de ces conditions, la Société prévoit un certain ralentissement des ventes au cours du deuxième trimestre, qui pourrait se poursuivre au troisième trimestre, mais elle compte sur sa solide réputation et sur sa présence géographique pour aider à atténuer ce ralentissement tout en continuant d’effectuer un contrôle rigoureux de ses dépenses.

La Société continuera de se concentrer sur ses récentes acquisitions, notamment sur l'intégration de Royal Envelope, Paragraph et Graf-Pak, incluant la fusion des activités de cette dernière acquisition à l’installation de Lachine au cours de prochains 90 jours, tout en cherchant activement à tirer parti de toutes les synergies de ventes et de coûts.

En ce qui concerne le déploiement de capitaux en 2023, la Société poursuivra sa recherche d'acquisitions stratégiques, principalement dans le secteur des produits d'emballage et des produits spécialisés, tout en continuant de retourner des capitaux aux actionnaires.

Le 10 mai 2023 – Téléconférence pour discuter des résultats du premier trimestre :

Une conférence téléphonique pour discuter des résultats de la Société pour le premier trimestre clos le 31 mars 2023 aura lieu le mercredi 10 mai 2023, à 8 heures (heure de l’Est).

La conférence téléphonique sera diffusée en direct sur le site Web de la Société dans la section Investisseurs, sous Web Diffusion.

Veuillez prendre note que la téléconférence sera tenue en anglais. Pour participer à la conférence (professionnels de la communauté d’investissement seulement) ou l’écouter en direct, veuillez appeler les numéros suivants. Nous suggérons aux participants d'appeler au moins 5 minutes avant l'heure de début prévue.

  Numéro de confirmation :   98010853
  Participants locaux (Toronto et environs) :   416 764-8658
  Participants internationaux :   416 764-8658
  Participants de l’Amérique du Nord :   1 888 886-7786

Une rediffusion de la conférence téléphonique sera disponible sur le site Web de la Société dans la section Investisseurs sous Webdiffusion Pour écouter un enregistrement de la conférence téléphonique, veuillez composer sans frais le 1 877 674-7070 ou le 416 764-8692 et composer le code 010853. L’enregistrement sera disponible jusqu’au mercredi 17 mai 2023.

Mesures financières non conformes aux IFRS

Les mesures financières non conformes aux IFRS n’ont pas de signification normalisée prescrite par les IFRS et peuvent donc ne pas être comparables à des mesures similaires présentées par d’autres sociétés et ne doivent pas être considérées comme des alternatives aux mesures de la performance financière préparées conformément aux IFRS. La direction considère ces indicateurs comme des informations pouvant aider les investisseurs à évaluer la rentabilité de la Société et permettre une meilleure comparabilité des résultats d’une période à l’autre.

Ces mesures financières non conformes aux IFRS sont définies comme suit :

Mesure non conforme
aux IFRS
Définition
BAIIA Le BAIIA représente le résultat avant frais de financement nets, impôt sur le résultat, amortissement des immobilisations corporelles, des actifs au titre de droits d’utilisation et des immobilisations incorporelles.

La Société utilise le BAIIA pour évaluer son rendement. La direction estime que cette mesure non conforme aux IFRS permet aux utilisateurs de mieux comprendre les résultats d’exploitation de la Société.
BAIIA ajusté Le BAIIA ajusté correspond au BAIIA qu'on a ajusté pour en retirer les éléments significatifs qui ne font pas partie du cours normal des activités. Ces éléments significatifs incluent le cas échéant, mais sans s’y limiter, la charge de dépréciation des actifs, les dépenses de restructuration, l’ajustement de valeur des stocks acquis et les frais liés à l'acquisition d'entreprises.

La Société utilise le BAIIA ajusté pour évaluer le rendement de ses activités, à l'exclusion des éléments qui ne font pas partie du cours normal des activités. La direction estime que cette mesure non conforme aux IFRS permet aux utilisateurs de mieux comprendre les résultats d’exploitation de la Société et qu'elle augmente la transparence et la clarté des principaux résultats de la Société. Cette mesure permet aussi aux utilisateurs de mieux évaluer la rentabilité opérationnelle de la Société comparativement aux exercices précédents.
Marge du BAIIA ajusté La marge du BAIIA ajusté est un ratio exprimé en pourcentage et calculé en divisant le BAIIA ajusté par les ventes.

La Société utilise la marge du BAIIA ajusté pour évaluer le rendement de la Société, à l'exclusion des éléments qui ne font pas partie du cours normal des activités. La direction estime que cette mesure non conforme aux IFRS permet aux utilisateurs de mieux comprendre les résultats de la Société et les tendances connexes.
Résultat net ajusté Le résultat net ajusté correspond au résultat net dont les éléments significatifs énumérés dans la définition susmentionnée du BAIIA ajusté ont été retirés, net d'impôts.

La Société utilise le résultat net ajusté pour évaluer le rendement et la rentabilité de la Société, sans l'effet des éléments qui ne font pas partie du cours normal des activités, net d'impôts. La direction croit que cette mesure non conforme aux IFRS fournit aux utilisateurs une autre façon d'évaluer les résultats de la Société, sans l'effet des éléments qui ne font pas partie du cours normal des activités, ce qui est très utile pour évaluer les activités courantes et les tendances actuelles du rendement de la Société. La direction croit également que cette mesure non conforme aux IFRS permet aux utilisateurs de mieux comprendre les résultats de la Société et d'en améliorer la comparabilité d'une période à l'autre.
Résultat net ajusté par action Le résultat net ajusté par action représente le résultat net ajusté divisé par le nombre moyen pondéré d’actions ordinaires en circulation au cours de la période concernée.

La Société utilise le résultat net ajusté par action pour évaluer le rendement et la rentabilité de la Société, à l'exclusion des éléments qui ne font pas partie du cours normal des activités, net d’impôts, sur une base par action.
Flux de trésorerie disponibles Cette mesure correspond aux flux de trésorerie nets liés aux activités d’exploitation selon les états consolidés des flux de trésorerie, desquels ont été déduits les ajouts d'immobilisations corporelles et incorporelles, nets de cessions.

La direction considère que les flux de trésorerie disponibles sont un bon indicateur de la santé financière et du rendement opérationnel de la Société, parce qu'ils indiquent le montant des liquidités disponibles pour gérer la croissance, pour rembourser la dette et pour réinvestir dans la Société. La direction considère que cette mesure utile offre aux investisseurs une perspective sur la capacité de la Société à générer des liquidités, après avoir effectué les dépenses en immobilisations nécessaires pour soutenir les activités de la Société et la création de valeur à long terme.


Les tableaux suivants présentent le rapprochement des mesures financières non conformes aux IFRS :

Rapprochement du résultat net au BAIIA ajusté
(en milliers de dollars, à l’exception des marges)

  Périodes de trois mois
closes le 31 mars
2023   2022  
Résultat net 9 497   6 302  
Impôt sur le résultat 3 404   2 084  
Frais de financement nets 1 470   443  
Amortissement des immobilisations corporelles 1 547   1 250  
Amortissement des actifs au titre de droits d’utilisation 1 346   1 084  
Amortissement des immobilisations incorporelles 1 193   908  
BAIIA 18 457   12 071  
Frais d’acquisition liés aux acquisitions d’entreprise 191   12  
Dépenses de restructuration 126    
Ajustement de valeur sur stocks acquis par le biais d’une acquisition d’entreprise 67    
BAIIA ajusté 18 841   12 083  
Marge de BAIIA ajusté (%) 21,3 % 19,1 %


Rapprochement du résultat net au résultat net ajusté et du résultat net par action au résultat net ajusté par action
(en milliers de dollars, à l’exception des montants par action)

  Périodes de trois
mois closes le 31 mars
2023   2022  
Résultat net 9 497   6 302  
Ajustements, net d’impôt        
Frais d’acquisition liés aux acquisitions d’entreprise 140   9  
Dépenses de restructuration 93    
Ajustement de valeur sur stocks acquis par le biais d’une acquisition d’entreprise 50    
Résultat net ajusté 9 780   6 311  
 
Résultat net par action 0,37   0,24  
Ajustements, net d’impôt, par action 0,01    
Résultat net ajusté par action 0,38   0,24  


Rapprochement des flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation aux flux de trésorerie disponibles
(en milliers de dollars)

  Périodes de trois mois
closes le 31 mars
2023   2022  
Flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation 7 541   211  
Acquisitions d’immobilisations corporelles (nettes de cessions) (4 133 ) (206 )
Acquisitions d’immobilisations incorporelles (5 ) (109 )
Flux de trésorerie disponibles 3 403   (104 )


Informations prospectives

Le présent communiqué de presse contient des informations prospectives au sens des lois canadiennes sur les valeurs mobilières applicables, y compris, mais sans s'y limiter, des énoncés concernant le BAIIA, le BAIIA ajusté, la marge du BAIIA ajusté, le résultat net ajusté, le résultat net ajusté par action, les flux de trésorerie disponibles3, la dette nette, le ratio de la dette nette sur le BAIIA ajusté, les dépenses en immobilisations, les versements de dividendes et le rendement futur de Supremex ainsi que des énoncés ou des informations semblables sur les circonstances, les attentes, le rendement et les résultats futurs prévus. Les informations prospectives peuvent contenir des expressions comme prévoir, présumer, croire, devoir, viser, avoir l’intention de, s’attendre à, pouvoir, entendre et chercher à, éventuellement employées au futur ou au conditionnel. Ces informations ont trait aux évènements futurs ou au rendement futur et reflètent les hypothèses, les attentes et les estimations actuelles de la direction à propos de la croissance, des résultats d’exploitation, du rendement, des perspectives et des occasions futures de l’entreprise, de la conjoncture économique canadienne et de la capacité de l’entreprise d’attirer et de conserver des clients. L’information prospective est fondée sur les estimations, les attentes et les hypothèses actuelles de la direction ainsi que sur l’information disponible pour Supremex à la date du présent communiqué de presse. Ces hypothèses, attentes et estimations sont abordées tout au long du rapport de gestion pour l’exercice clos le 31 décembre 2022. Supremex prévient que de telles hypothèses pourraient ne pas se réaliser et que les conditions économiques telles qu’une inflation accrue et des hausses importantes des taux d’intérêt des banques centrales, des ralentissements économiques ou des récessions pourraient rendre ces hypothèses, bien que jugées raisonnables au moment où elles ont été faites, sujettes à une plus grande incertitude.

Les informations prospectives sont assujetties à certains risques et à certaines incertitudes. Elles ne devraient pas être lues comme étant des garanties de résultats ou de rendement futurs et les résultats réels pourraient différer de manière importante des conclusions, des prévisions ou des projections énoncées dans ces informations prospectives. Ces risques et incertitudes comprennent, entre autres : la diminution de la consommation d’enveloppes, la stratégie de croissance et de diversification, le personnel clé, la pénurie de main d’œuvre, les contributions aux régimes d’avantages sociaux des employés, la crise sanitaire mondiale, l’augmentation du coût des matières premières et leur disponibilité, la perturbations des activités, l’augmentation de la concurrence, la dépendance et perte de relations avec les clients, les cycles économiques, la fluctuation des taux de change, les risques de crédit liés aux créances clients, la disponibilité des fonds, la fluctuation des taux d’intérêt, les inquiétudes concernant la protection de l’environnement, le risque éventuel de litige, la cybersécurité et la protection des données et l'absence de garantie de verser des dividendes. En outre, les risques et les incertitudes découlant de la pandémie de la COVID-19 qui pourraient entrainer des résultats différents de ceux attendus comprennent, sans s'y limiter : les mesures gouvernementales éventuelles, les changements de comportement et de demande des consommateurs, les changements des exigences des clients, les perturbations des fournisseurs et de la chaîne d'approvisionnement de la Société, la disponibilité du personnel et l'incertitude quant à l'étendue et à la durée de la pandémie. Ces risques et ces incertitudes sont abordés tout au long du rapport de gestion pour l’exercice clos le 31 décembre 2022 et, dans la notice annuelle de la Société en date du 31 mars 2023, en particulier dans les "Facteurs de risque". Par conséquent, la Société ne peut garantir que les énoncés prospectifs ou les informations prospectives se concrétiseront. Les lecteurs ne devraient pas se fier indument à ces informations prospectives, sauf s’ils sont tenus de le faire en vertu des lois applicables en matière de valeurs mobilières. La Société décline expressément toute intention ainsi que toute obligation de mettre à jour ou de réviser toute information prospective, que ce soit en raison de nouveaux renseignements, d’évènements futurs ou autrement.

Le rapport de gestion et les états financiers sont accessibles sur SEDAR à l’adresse www.sedar.com et sur le site Web de Supremex.

À propos de Supremex

Supremex est un chef de file nord-américain dans la fabrication et la distribution d’enveloppes ainsi qu’un fournisseur de solutions d’emballage en plein essor. Supremex compte onze installations manufacturières réparties dans quatre provinces au Canada et six installations manufacturières dans quatre états aux États-Unis, et emploie plus de 1 000 personnes. Avec une présence grandissante, Supremex peut fabriquer et distribuer efficacement des produits d’enveloppe et d’emballage qui répondent aux exigences de grandes sociétés nationales et multinationales, d’entreprises de publipostage, de distributeurs, d’organismes publics, de PME et de fournisseurs de solutions.

Pour plus d’information, visitez www.supremex.com.

Personne -ressource :
Stewart Emerson   Martin Goulet, M.Sc., CFA
Président & Chef de la direction   MBC Capital Markets Advisors
investors@supremex.com   mgoulet@maisonbrison.com
514 595-0555, poste 2316   514 731-0000, poste 229


1 Mesures ou ratios financiers non conformes aux IFRS. Se reporter à la section sur les mesures non conformes aux IFRS pour les définitions et les rapprochements.
2 Mesures ou ratios financiers non conformes aux IFRS. Se reporter à la section sur les mesures non conformes aux IFRS pour les définitions et les rapprochements.
3 Mesures ou ratios financiers non conformes aux IFRS. Se reporter à la section sur les mesures non conformes aux IFRS pour les définitions et les rapprochements.


Primary Logo