There were 409 press releases posted in the last 24 hours and 426,755 in the last 365 days.

Robex annonce ses résultats pour le troisième trimestre de l’exercice 2023

VILLE DE QUÉBEC, Québec, 29 nov. 2023 (GLOBE NEWSWIRE) -- Ressources Robex Inc. (« Robex » ou la « Société ») (TSXV: RBX) présente aujourd’hui ses résultats opérationnels et financiers pour le troisième trimestre clos le 30 septembre 2023.

Aurélien Bonneviot, Chef de la direction de Robex, a commenté : « Le troisième trimestre s’est matérialisé par de solides résultats opérationnels de la mine de Nampala, ces résultats sont le fruit de la nouvelle organisation en place avec la croissance du groupe depuis le début d’année. La performance de Nampala continue de porter le développement du groupe pour devenir une société multi pays en Afrique de l’Ouest. Nous sommes en ligne pour atteindre notre guidance de production et de coûts pour 20231. Ces résultats doivent beaucoup au travail acharné de nos collaborateurs que je tiens à remercier ».

Sauf indication contraire, tous les montants et données financières de ce communiqué de presse sont présentés en dollars canadiens (CAD).

RÉSUMÉ DES FAITS MARQUANTS DU TROISIÈME TRIMESTRE DE L’EXERCICE 2023 PAR RAPPORT AU TROISIÈME TRIMESTRE DE L’EXERCICE 2022        

Opérations de la mine de Nampala

  • La production a atteint 13 375 onces pour le troisième trimestre de 2023, comparativement à 11 124 onces pour la même période en 2022, et ce malgré une baisse de la teneur du minerai traité à l’usine de Nampala. Cette hausse de la production d’or de 20,2 % a donc été réalisée grâce à l’augmentation du tonnage traité de 25,5 % et a permis à la Société d’augmenter la quantité d’« or » vendu de 446 onces, soit 14 090 onces comparativement à 13 644 onces pour la même période en 2022.
  • Pour le trimestre terminé le 30 septembre 2023, malgré la saison des pluies à Nampala, la quantité totale de matière extraite des fosses a atteint 1 321 387 tonnes dont, 1 057 271 tonnes de stérile et 264 116 tonnes de minerai, correspondant à un ratio de découverture opérationnel de 4,0 qui est stable comparativement à la même période de 2022. En effet, pour la même période en 2022, 2 065 818 tonnes de matière ont été extraites, dont 1 667 252 tonnes de stérile et 398 566 tonnes de minerai, correspondant à un ratio de découverture opérationnel de 4,2.
  • La diminution du coût de maintien tout inclus2, soit 1 083 $ par once d’or vendue au troisième trimestre de 2023 par rapport à 1 291 $ par once vendue pour la même période en 2022. Cela s’explique par une diminution du stérile extrait et par la baisse des frais de découverture de 1 857 631 $ inclus dans les dépenses en immobilisations de maintien, contrebalancée partiellement par la hausse des charges d’exploitation minière de 1 064 811 $.

Financiers

  • Les revenus de ventes d’or du groupe se sont élevés à 36 188 940 $ par rapport à 30 749 561 $ pour la même période en 2022. L’écart favorable de 5 439 379 $ est attribuable à :
    • Une augmentation du prix de vente moyen réalisé par once vendue2 de 2 568 $ comparativement à 2 254 $
    • Une augmentation de 3,3 % du nombre d’onces vendues grâce à une meilleure production au troisième trimestre de 2023 par rapport à la même période en 2022.
  • Le résultat opérationnel sectoriel de l’exploitation minière s’est établi à 15 097 580 $ au troisième trimestre de 2023, en hausse de 9,1 % par rapport à la même période en 2022. Cette augmentation a évidemment été impactée par la hausse du résultat d’exploitation minière.
  • Le résultat net attribuable aux actionnaires ordinaires au troisième trimestre de 2023 de 6 243 934 $ est en légère baisse comparativement à 6 448 074 $ pour la même période en 2022.
  • La dette nette2 ressort à 46 321 438 $ au 30 septembre 2023, en augmentation par rapport à 21 673 490 $ au 31 décembre 2022. Cela s’explique par la mise en place du prêt-relais de Taurus dont le solde des tirages s’élevait à 46 557 832 $ au 30 septembre 2023. Le remboursement des marges de crédit, passant de 11 370 939 $ au 31 décembre 2022 à 5 355 331 $ au 30 septembre 2023, limite l’augmentation de la dette nette sur cette période.
  • Au cours du troisième trimestre de 2023, les activités d’exploitation ont généré des flux de trésorerie positifs de 10 169 150 $ comparativement à 5 210 524 $ au troisième trimestre 2022. Cette augmentation de 4 958 626 $ s’explique en grande partie par la variation nette positive des éléments hors trésorerie du fonds de roulement de 4 456 775 $.

RÉSUMÉ DE PRODUCTION ET DES RÉSULTATS FINANCIERS DU TROISIÈME TRIMESTRE DE L’EXERCICE 2023

  Périodes de trois mois terminées les 30 septembre
  2023 2022 Variations
Onces d’or produites 13 375 11 124 20,2  %
Onces d’or vendues 14 090 13 644 3,3  %
  $ $  
REVENUS – VENTES D’OR 36 188 940 30 749 561 17,7  %
RÉSULTAT D'EXPLOITATION MINIÈRE 18 339 381 16 809 948 9,1  %
RÉSULTAT OPÉRATIONNEL 10 084 570 10 577 175 -4,7  %
RÉSULTAT NET 6 833 453 6 988 863 -2,2  %
ATTRIBUABLE AUX ACTIONNAIRES ORDINAIRES:      
Résultat net 6 243 934 6 448 074 -3,2  %
Résultat de base par action 0,007 0,011 -35,3  %
Résultat dilué par action 0,007 0,011 -35,2  %
FLUX DE TRÉSORERIE      
Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation 10 169 150 5 210 524 95,2  %
Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation par action3 0,011 0,009 30,4  %
       
  Au 30
septembre

2023
Au 31
décembre
2022
Variations
ACTIF TOTAL 311 646 607 251 761 308 23,8  %
PASSIF TOTAL 97 316 568 55 206 985 76,3  %
DETTE NETTE3 46 321 438 21 673 490 113,7  %

PERSPECTIVES ET STRATÉGIE 2023 

Les objectifs du Groupe pour la fin de 2023 sont les suivants :

  • Amélioration des performances de Nampala : La mise en œuvre du nouveau plan minier au cours de l’année 2023 a permis d’optimiser les activités d’excavation, notamment durant la saison des pluies. La production est conforme aux prévisions de la direction qui prévoit toujours d’atteindre son objectif de 48 000 à 52 000 onces. La direction met en œuvre des initiatives en vue d’accroître la disponibilité de l’usine et la capacité de l’usine actuelle à traiter du minerai de transition.
  • Poursuite de la préparation pour la construction de la mine de Kiniéro : Comme prévu, les équipes de géologues ont effectué des forages de définition et de l’ingénierie. La publication de l’étude de faisabilité définitive le 23 juin dernier a permis de valider le plan de construction. La direction a débuté la constitution d’équipes spécialisées pour la planification de ce projet de construction et des travaux techniques et juridiques préparatoires importants ont été réalisé.
  • Avancement des négociations pour le financement du projet de Kiniéro : La Société a pu tirer sur le prêt-relais obtenu de 35 M$ US dans le cadre du financement de Taurus Mining Finance Fund No.2 L.P, qui devra être remboursé en totalité le 22 décembre prochain.

La direction s'emploie à finaliser un accord auprès du même groupe financier en vue du financement du projet aurifère de Kiniéro, en Guinée, d’un montant maximum de 115 millions de dollars américains destiné à couvrir le remboursement du prêt-relais et le financement des coûts liés au développement du capital et au fonds de roulement.

Information détaillée

Nous recommandons fortement aux lecteurs de consulter le rapport de gestion et les états financiers consolidés de Robex pour le troisième trimestre terminé le 30 septembre 2023 qui sont disponibles sur le site Internet de la Société dans la section Investisseurs à l’adresse : robexgold.com pour obtenir un exposé plus complet des résultats financiers de la Société.

RAPPROCHEMENTS ET CALCULS

Calcul de la dette nette

  Au 30 septembre   Au 31 décembre  
  2023   2022  
  $   $  
Marges de crédit 5 355 331   11 370 939  
Prêt-relais 46 557 832   ---  
Dette à long terme 219 713   1 395 215  
Obligations locatives 12 330 707   12 518 742  
Moins : Trésorerie (18 142 145 ) (3 611 406 )
DETTE NETTE 46 321 438   21 673 490  

Le tableau ci-dessous présente un rapprochement de la mesure financière la plus directement comparable qui figure dans les états financiers, soit le passif total diminué de l’actif courant, pour la période considérée et la période comparative.

  Au 30 septembre   Au 31 décembre  
  2023   2022  
  $   $  
PASSIF TOTAL 97 316 568   55 206 985  
Moins :    
Créditeurs (19 086 832 ) (17 957 004 )
Bons de souscription (1 946 823 ) ---  
Passif environnemental (456 280 ) (424 138 )
Passifs d'impôt différé (9 902 599 ) (10 106 230 )
Autres passifs à long terme (1 460 451 ) (1 434 717 )
   64 463 584   25 284 896  
ACTIF COURANT 46 925 856   32 095 698  
Moins :    
Stocks (16 389 115 ) (17 648 967 )
Débiteurs (8 411 186 ) (8 867 852 )
Charges payées d'avance (788 176 ) (805 914 )
Dépôts versés (1 079 078 ) (1 161 559 )
Frais de financement différés (2 116 156 ) ---  
  18 142 145   3 611 406  
DETTE NETTE 46 321 438   21 673 490  

Calcul du coût de maintien tout inclus (par once d’or vendue)

  Périodes de trois mois
terminées les 30 septembre
Périodes de neuf mois
terminées les 30 septembre
  2023 2022 2023 2022
         
Onces d’or vendues 14 090 13 644  37 830 38 295
(en dollars)        
Charges d’exploitation minière 10 679 996 9 615 185  30 239 337 25 974 168
Redevances minières 1 124 569 955 430  3 049 434 2 768 525
Coût comptant total 11 804 565 10 570 615 33 288 771 28 742 693
Dépenses en immobilisations de maintien 3 459 494 7 041 422 14 875 365 21 712 615
Coût de maintien tout inclus 15 264 059 17 612 037 48 164 136 50 455 308
Coût de maintien tout inclus (par once d'or vendue) 1 083 1 291  1 273 1 318

Calcul des flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation (par action)

Pour la période de trois mois terminée le 30 septembre 2023, les flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation sont équivalents à 10 169 150 $ et le nombre moyen pondéré de base d’actions en circulation est de 899 859 635, pour un montant par action de 0,011 $. Pour la même période en 2022, les flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation étaient de 5 210 524 $ et le nombre moyen pondéré de base d’actions en circulation était de 601 203 403, pour un montant par action de 0,009 $.

Calcul du prix de vente moyen réalisé (par once d’or vendue)

Cette mesure est composée du revenu de ventes d’or divisé par le nombre d’onces d’or vendu.

À propos de Ressources Robex Inc.

Robex est une société de production et de développement aurifère qui exerce ses activités dans plusieurs territoires en Afrique de l’Ouest et qui dispose d’un potentiel d’exploration à court terme. La Société s’est engagée à exercer ses activités de manière sécuritaire, diversifiée et responsable dans les pays où elle exerce ses activités, dans le but de favoriser une croissance durable. La Société exploite la mine de Nampala au Mali depuis 2017 et poursuit son projet aurifère Kiniéro en Guinée.

Pour plus de renseignements

RESSOURCES ROBEX INC.

COMMUNICATIONS FINANCIÈRES RENMARK INC.
Aurélien Bonneviot, Chef de la direction
Stanislas Prunier, Relations avec les investisseurs et développement corporatif

+1 581 741-7421

Courriel : investor@robexgold.com
www.robexgold.com

Robert Thaemlitz
Directeur de compte

+1 416 644-2020 ou +1 212 812-7680

Courriel :
rthaemlitz@renmarkfinancial.com
www.renmarkfinancial.com

MESURES NON CONFORMES AUX IFRS ET AUTRES MESURES FINANCIÈRES

Les résultats financiers de la Société sont préparés conformément aux Normes internationales d’information financière (les « IFRS »). Cependant, la Société présente aussi les mesures financières non conformes aux IFRS, ratios financiers non conformes aux IFRS et mesures financières supplémentaires suivantes, pour lesquelles il n’existe pas de définition dans les IFRS : dette nette (mesure financière non conforme aux IFRS), coût de maintien tout inclus (par once d’or vendue) (ratio financier non conforme aux IFRS), flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation par action et prix de vente moyen réalisé (par once d’or vendue)(mesures financières supplémentaires). La Société présente ces mesures puisqu’elles peuvent fournir des informations utiles permettant aux investisseurs de mieux évaluer le rendement de la Société et sa capacité de générer des flux de trésorerie de ses activités. Puisque les mesures non conformes aux IFRS présentées dans ce communiqué n’ont pas de sens normalisé prescrit par les IFRS, elles pourraient ne pas être comparables à des mesures semblables que présentent d’autres sociétés. Par conséquent, elles visent à fournir des renseignements supplémentaires aux investisseurs et aux autres parties prenantes et ne doivent pas être considérées isolément ni être interprétées comme pouvant remplacer des mesures de rendement conformes aux IFRS. Ces mesures et ratios financiers non conformes aux normes IFRS et ces mesures financières supplémentaires et informations non financières sont expliqués plus en détail ci-dessous et dans la section « Mesures non conformes aux IFRS et autres mesures financières » du rapport de gestion pour le troisième trimestre terminé le 30 Septembre 2023 (laquelle est incorporée par référence dans le présent communiqué de presse) déposé auprès des autorités de réglementation des valeurs mobilières au Canada, disponible sur SEDAR+ au www.sedarplus.com et sur le site Web de Robex (www.robexgold.com). Les rapprochements et les calculs entre les mesures financières non conformes aux normes IFRS et les mesures les plus comparables qui sont conformes aux IFRS sont présentés ci-dessous à la section « Rapprochements et calculs » du présent communiqué de presse.

MISE EN GARDE CONCERNANT LES CONTRAINTES LIÉES AU COMMUNIQUÉ SOMMAIRE DES RÉSULTATS

Ce communiqué sommaire des résultats renferme des renseignements limités qui visent à aider le lecteur à évaluer le rendement de Robex, mais ces renseignements ne devraient pas être utilisés par les lecteurs qui ne connaissent pas Robex et ne devraient en aucun cas remplacer les états financiers, les notes annexes aux états financiers et le rapport de gestion de Robex.

INFORMATION PROSPECTIVE ET ÉNONCÉS PROSPECTIFS

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué.

Le présent communiqué contient de l’« information prospective » ou des « énoncés prospectifs » au sens de la législation canadienne en valeurs mobilières applicable (les « énoncés prospectifs »). Les énoncés prospectifs sont inclus pour fournir de l’information sur les attentes et les plans actuels de la direction qui permet aux investisseurs et à d’autres personnes de mieux comprendre les plans d’affaires, le rendement financier et la situation financière de la Société.

Les énoncés formulés dans le présent communiqué qui décrivent les estimations, les attentes, les prévisions, les objectifs, les prédictions, les projections sur l’avenir ou les stratégies de la Société ou de la direction peuvent être des « énoncés prospectifs » et peuvent être reconnus par l’emploi du conditionnel ou de termes se rapportant à de l’information prospective, tels que « viser », « prévoir », « supposer », « croire », « peut », « envisager », « continuer », « pourrait », « estimer », « s’attendre à », « futur », « orientation », « guider », « indication », « intention », « probable », « objectif », « occasion », « perspective », « plan », « éventuel », « devrait », « stratégie », « cible », « sera » ou « serait » ou la forme négative de ces termes ou d’autres variations de ceux-ci. Les énoncés prospectifs incluent également toutes les autres affirmations qui ne s’appuient pas sur des faits historiques. Ces énoncés peuvent inclure, sans s’y limiter, des énoncés concernant la capacité de la Société à faire progresser le projet aurifère Kiniéro; la capacité de la Société à conclure les ententes définitives relatives à la facilité de financement de projet de 115 M$ de dollars américains, y compris une facilité en cas de dépassement des coûts de 15 M$ de dollars américains (les « facilités ») comme il est prévu dans le sommaire des modalités non contraignant et selon des modalités acceptables, le cas échéant; le moment de la conclusion des ententes définitives relatives aux facilités; et, si les ententes définitives sont conclues, le tirage sur le produit des facilités, y compris le moment où il sera effectué.

Les énoncés prospectifs et l’information prospective sont fondés sur certaines hypothèses et d’autres facteurs importants qui, s’ils étaient erronés, pourraient faire en sorte que les résultats, le rendement et les réalisations réels de la Société diffèrent considérablement des résultats, du rendement et des réalisations futurs exprimés ou suggérés dans ces énoncés et cette information. Rien ne garantit que ces énoncés ou cette information seront exacts. Ces énoncés et cette information sont fondés sur de nombreuses hypothèses, y compris la capacité de la Société à conclure les ententes définitives relatives aux facilités comme il est prévu dans le sommaire des modalités non contraignant et selon des modalités acceptables, le cas échéant, et à satisfaire aux conditions préalables à la clôture et au versement des avances au titre de ces facilités (y compris la satisfaction des autres conditions et des approbations d’usage en matière de vérification diligente et autres); l’hypothèse que le conseil donnera son approbation pour les facilités; la capacité de la Société à respecter les délais visés pour les ententes définitives et le premier prélèvement de fonds; la capacité à mettre en œuvre les projets de la Société relatifs au projet aurifère Kiniéro, conformément à l’étude de préfaisabilité sur le projet aurifère Kiniéro, y compris le moment de leur réalisation; la capacité de la Société de mener à bien ses programmes d’exploration et de mise en valeur prévus; l’absence de conditions défavorables au projet aurifère Kiniéro; l’absence de retards opérationnels imprévus; l’absence de retards importants dans l’obtention des permis nécessaires; le maintien du prix de l’or à des niveaux qui rendent le projet aurifère Kiniéro rentable; la capacité de la Société de continuer à réunir les capitaux nécessaires au financement de ses activités; et la capacité de réaliser les estimations des ressources minérales et des réserves minérales; et les hypothèses concernant les stratégies d’affaires actuelles et futures, la situation géopolitique et la conjoncture locales et mondiales et le contexte dans lequel la Société exerce et exercera ses activités.

Certains facteurs importants pourraient faire en sorte que les résultats, le rendement ou les réalisations réels de la Société diffèrent considérablement de ceux contenus dans les énoncés prospectifs et l’information prospective, y compris, sans s’y limiter : les coûts de financement ou les changements défavorables des conditions du financement disponible, le cas échéant, pour le projet aurifère Kiniéro; la capacité de la Société à conclure les ententes définitives relatives aux facilités selon des modalités acceptables, le cas échéant; la capacité de la Société à satisfaire aux conditions préalables à la clôture et au versement des avances au titre des facilités (y compris la satisfaction des conditions et des approbations d’usage en matière de vérification diligente et autres); l’échec ou les retards dans l’obtention des approbations nécessaires ou autrement dans la satisfaction des conditions de réalisation des facilités; le fait que le produit du financement de projet aurifère Kiniéro ne soit pas disponible pour la Société; les fluctuations du prix de l’or et des produits de base; les risques liés à la situation géopolitique au Mali et les risques connexes, y compris le risque de terrorisme et de banditisme armé, la fraude et la corruption, les menaces à la sécurité et la nationalisation des ressources; les fluctuations des taux de change et des taux d’intérêt; l’accès de la Société à du financement par emprunt; l’incertitude liée aux estimations des réserves minérales et des ressources minérales de la Société; les changements relatifs aux estimations de la production et des coûts de la Société; les dangers et les risques normalement associés à l’exploration minérale et à la mise en valeur ainsi qu’aux activités de production minière de l’or; les risques liés aux entrepreneurs et aux fournisseurs externes de la Société; le portefeuille de propriétés limité de la Société; l’épuisement des réserves minérales de la Société; l’accès de la Société à un approvisionnement en eau adéquat pour les activités minières; l’obtention et le maintien par la Société des licences et des permis requis de la part des diverses autorités gouvernementales pour exploiter ses activités; l’obtention et le maintien par la Société des titres de propriété pour ses projets miniers et ses droits d’exploration; la concurrence avec d’autres sociétés minières; la capacité de la Société à trouver et à maintenir en poste du personnel qualifié et du personnel clé; les risques environnementaux et les dangers associés à l’exploitation d’une mine d’or au Mali; le risque que la Société ne soit pas en mesure de s’assurer contre tous les risques éventuels associés à ses activités; les risques liés aux relations de la Société avec ses employés, ses actionnaires et d’autres parties prenantes, y compris les gouvernements locaux et les collectivités avoisinantes de la mine au Mali; le recours par la Société à des systèmes informatiques; les menaces de cybersécurité; le risque de tout litige en suspens ou à venir contre la Société; et les risques fiscaux, y compris les modifications des lois fiscales ou des cotisations de la Société.

Bien que la Société soit d’avis que ses attentes sont fondées sur des hypothèses raisonnables et qu’elle ait tenté de cerner les facteurs importants qui pourraient faire en sorte que les actions, les événements ou les résultats réels diffèrent considérablement de ceux qui sont décrits dans l’information prospective, d’autres facteurs pourraient faire en sorte que les actions, les événements ou les résultats diffèrent de ceux qui sont prévus, estimés ou voulus. Ces facteurs ne constituent pas une liste exhaustive des facteurs qui pourraient avoir une incidence sur la Société; toutefois, ils doivent être examinés attentivement. Rien ne garantit que cette information prospective sera exacte, car les résultats réels et les événements futurs pourraient différer de manière importante de ceux anticipés dans cette information.

La Société n’assume aucunement l’obligation de mettre à jour l’information prospective si les circonstances ou les estimations, les hypothèses ou les avis de la direction devaient changer, sauf dans les cas où la loi applicable l’exige. Le lecteur est avisé de ne pas se fier indûment à l’information prospective. L’information prospective qui est contenue dans les présentes vise à aider les investisseurs à comprendre les résultats financiers et le rendement d’exploitation prévus de la Société aux dates auxquelles ses plans et ses objectifs sont présentés et pour les périodes closes à ces dates et elle pourrait ne pas convenir à d’autres fins.

Se reporter également à la rubrique « Facteurs de risque » de la notice annuelle de la Société pour l’exercice clos le 31 décembre 2022, sur le site Web de SEDAR+ à l’adresse www.sedarplus.com ou sur le site Web de la Société à l’adresse https://robexgold.com, pour obtenir de plus amples renseignements sur les facteurs de risque qui pourraient faire en sorte que les résultats diffèrent considérablement des énoncés prospectifs. Tous les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué sont présentés expressément sous réserve de cette mise en garde.

_____________________________________

1 Énoncé prospectif. Se reporter à la rubrique « Information prospective et énoncés prospectifs » dans le présent communiqué.
2 Mesure financière non conforme aux IFRS, ratio non conforme aux IFRS, ou mesure financière supplémentaire. Veuillez-vous reporter à la section intitulée « Mesures non conformes aux IFRS et autres mesures financières » du présent rapport de gestion pour une définition de ces mesures et leur rapprochement avec la mesure conforme aux IFRS la plus directement comparable, selon le cas.
3 Mesure financière non conforme aux IFRS, ratio non conforme aux IFRS, ou mesure financière supplémentaire. Veuillez-vous reporter à la section intitulée « Mesures non conformes aux IFRS et autres mesures financières » du présent rapport de gestion pour une définition de ces mesures et leur rapprochement avec la mesure conforme aux IFRS la plus directement comparable, selon le cas.


Primary Logo