There were 186 press releases posted in the last 24 hours and 171,241 in the last 365 days.

L'Association canadienne de la vape continue de guider la réglementation de l'industrie au Canada

CVA

Canadian Vaping Association

CVA à travailler en collaboration avec tous les gouvernements à élaborer et mettre en œuvre une législation équitable & règlement pour l’industrie naissante.

CVA croit que traiter vape produits comme les produits du tabac combustibles aura des conséquences importantes et néfastes.”
— Shawn Kreegs

MISSISSUAGA, ONTARIO, CANADA, August 8, 2017 /EINPresswire.com/ -- (Toronto, Ontario) - L'Association canadienne de la vape (CVA), la voix principale de l'industrie de la vape, est une organisation à but non-lucratif représentant les fabricants de produits vapeurs, les propriétaires de magasins et les centaines de milliers de défenseurs de la vapeur à travers le Canada. CVA s'est engagée à travailler de manière collaborative et respectueuse avec tous les gouvernements provinciaux et le gouvernement fédéral pour élaborer et mettre en œuvre une législation et une réglementation justes et équitables pour l'industrie naissante. En outre, la CVA est singulière dans son engagement à aider tous les gouvernements à atteindre l'objectif national consistant à réduire le taux de tabagisme à 5% des Canadiens d'ici 2030.

«Le Canada s'efforce d'accepter le vape comme un outil de réduction des méfaits et une alternative contre l'impact de la cigarette sur la santé humaine, ce qui a un coût énorme en termes de vie et de ressources. Selon le département de la santé de l'Alberta, la cigarette coûte aux Canadiens environ 17 milliards de dollars, y compris 4,4 milliards de dollars par année dans les coûts directs de la santé », a déclaré Shawn Kreger, président de la CVA,« chaque jour, 100 Canadiens meurent de causes liées au tabagisme ».

«La CVA accueille une réglementation appropriée et équitable, et parle au nom des centaines de milliers de vapers à travers l'Ontario, s'engage fermement à poursuivre la collaboration avec le gouvernement de l'Ontario pour élaborer et renforcer une bonne réglementation. CVA croit que le traitement des produits vape comme les produits combustibles du tabac aura des conséquences nuisibles importantes. CVA affirme que, lorsque les fumeurs adultes cherchent des solutions de rechange moins dangereuses au tabagisme, les obstacles réels à l'accès à de tels produits de réduction des méfaits seraient compromis si ceux qui choisissent des produits vape sont incapables d'accéder à l'expérience et au savoir dont possèdent les employés des magasins de produits vapeurs ». Kreger.

À cette fin, CVA travaille avec des organismes d'accréditation et de certification qualifiés au Canada pour élaborer des programmes de certification et d'accréditation que l'industrie va engager et soumettre à la réalisation et au passage afin que les consommateurs qui achètent leurs produits dans des magasins de produits vapeurs qualifiés soient détaillés de manière appropriée et efficacement sur les produits de vapeur qu'ils aspirent à acheter. «Nous avons été clairs avec tous les gouvernements du Canada, ces programmes de certification et d'accréditation sont conçus et seront fournis pour s'assurer que tous les employés des magasins de produits vapeurs qualifiés seront entièrement formés pour aborder efficacement les problèmes communs des consommateurs dans le contexte d'une bonne réglementation élaborée par le gouvernement », A déclaré M. Darryl Tempest, directeur exécutif de la CVA.

CVA accueille toutes les parties prenantes qui partagent l'objectif commun, tel que développé par le gouvernement du Canada, de réduire le taux de tabagisme à 5% d'ici 2030 d’envisager de rejoindre CVA en tant que membre et de soutenir ses programmes pour une meilleure surveillance et qualité.

«Nous invitons ceux qui peuvent avoir des modèles de distribution alternatifs à soumettre aux programmes d'accréditation et de certification de la CVA que nous avons l'intention de déployer dans un proche avenir», a déclaré Kreger. «L'industrie vape partage une passion commune pour aider les Canadiens à trouver une alternative au tabagisme et nous invitons tous dans ce secteur à rejoindre CVA pour atteindre cet objectif. Les différents produits nécessitent des réglementations différentes, et cette campagne récente menée par des dépanneurs pour harmoniser les réglementations relatives aux produits de vapeur et aux produits du tabac, non seulement n'a pas de sens, mais elle compromet l'efficacité de la réduction des méfaits. Ce n'est pas une bonne pratique pratique d'avoir des produits vape vendus où les enfants et ceux qui ne viennent pas acheter des chips, des pop et des bonbons. En Ontario, par exemple, le “Smoke Free Ontario Act” vise à protéger la santé et les moyens de subsistance des Ontariennes et des Ontariens - il est follement considéré que cette réglementation pour les produits vape serait traitée de façon similaire aux produits du tabac ou même vendue dans les magasins de proximité. Dans notre expérience et les revues de la littérature dans le monde entier suggèrent que ce genre de mouvement atteindrait l'effet inverse et nous ferons entendre notre voix sur ca à venir », a déclaré Kreger.

La CVA continue de travailler avec le gouvernement de l'Ontario pour élaborer une réglementation appropriée afin de maximiser le potentiel de réduction des méfaits du vaping tout en minimisant les risques potentiels.

À propos de l'Association canadienne de la vape:

L'Association canadienne de la vape (CVA) est une organisation nationale à but non lucratif enregistrée, représentant des fabricants et des fournisseurs de produits et de défenseurs au Canada. L'objectif principal de la CVA est de veiller à ce que la réglementation gouvernementale soit raisonnable et pratique, grâce à la stratégie de communication proactive professionnelle, de plaidoyer et d'éducation offerte bilingue aux agents de santé, aux médias, aux élus et au grand public.

Darryl Tempest
Canadian Vaping Association
647-274-1867
email us here