There were 687 press releases posted in the last 24 hours and 158,508 in the last 365 days.

"The AYE" d'Ana Isabel célèbre les "Leah Tutu Unsung Heroes Awards" AU CAP EN AFRIQUE DU SUD

Révérend Mpho Tutu Van Furth a ouvert la soirée "Unsung Heroes"

"The Aye" met en résonance la fragilité de l'équilibre de la biodiversité avec celle tout aussi fragile de la réconciliation des hommes.

REDU, BELGIUM, BELGIUM, November 17, 2016 /EINPresswire.com/ -- L'événement annuel de Madame Leah Tutu, "Unsung Heroes" est une occasion unique pour honorer l'héritage de Monseigneur Desmond Tutu. Le JazzArt Theatre à Cape Town, Afrique du Sud dont Sifiso Kweyama, Averil Barry-Hughes, Nosinathi Sangweni et un groupe de onze danseurs de la troupe du JazzArt, en collaboration avec Ruby Flower du Dr. Ana Isabel Ordonez et Dean Jacobs du Desmond and Leah Tutu Foundation, ont accompagné la soirée avec une chorégraphie intitulée "The Aye" inspirée directement du livre "The Extraordinary Love Story of Aye Aye and Fedor" de l'écrivain Ana Isabel O.
Cette chorégraphie met en résonance la fragilité de l'équilibre de la biodiversité avec celle tout aussi fragile de la réconciliation des hommes, pilier des actions de la Fondation de Monseigneur Desmond Tutu.
Le groupe du JazzArt theatre a enchanté l'événement. Les masques des danseurs sont faits de papier mâché et de matériaux naturels et sont l'ouvre de Carla Engenbreatt du Carla Mask à Cape Town, et l'exécution de la danse allie grâce et grande maitrise technique .

Sur la scène les onze danseurs  délivrent une énergie et une grace touchante. La chorégraphie d'ensemble confère à cette production une empreinte inégale au rythme des compositions léchées du pianiste et compositeur Hollandais Michiel Braam. Il suffit d'écouter "Enclosure to Enclosure" et "Love", de véritables pièces contemporaines qui insufflent des phrases de Jazz-rock, pour comprendre que la musique de Braam a considérablement inspiré ces jeunes danseurs au talent remarquable. 

La chorégraphie de Monsieur Sifiso Kweyama se nourrit des mouvements qu'il enrichit à l'aide des mélodies captées lors de son parcours dans le monde entier et dans son Afrique du Sud natale. Il sait donner des couleurs Jazz et contemporaines à une berceuse inspirée de l' Ubuntu ou de ses multiples collaborations. En créant une chorégraphie basée sur le Jazz-rock il emprunte une des traditions les plus anciennes comme le Jazz, cette musique née dans l'âme des  esclaves noirs amenés en Amérique. Kweyama modèle les thèmes par son mouvement fluide et chaleureux, ce qui explique ses capacités à transcender les frontières musicales et chorégraphiques pour marquer dans l'expression corporelle un idiome accessible a tous.   

L'événement a conquis pas seulement du fait de sa parfaite exécution, mais également grâce à la beauté de l'endroit baigné par une intensité lumineuse lui octroyant une réputation justifiée. Les contes pour enfants mélangés aux courants musicaux même les plus populaires comme le rock et le jazz, s'intègrent dans l'inspiration des poètes qui s'adonnent a des mesures magiques. Ce qui permet à plusieurs artistes tels que Sifiso et Ana Isabel O de se détacher en offrant ce bel hommage aux personnes qui sont récompensées pour le bien fait à l'Humanité puisque Monseigneur Tutu et Madame Tutu ont donné leur vie pour témoigner du fait que nous tous sommes unis par la même Humanité et que tout ce qui nous arrive arrive à autrui.

La blancheur des costumes se fait remarquer comme un chant pure qui nous rappelle que la joie n'existe que parce qu'on connait un état de tristesse. La Révérend Mpho Tutu Van Furth a ouvert la soirée avec une magnifique parure qui mettait en valeur son charme et sa bonté naturelle. La Révérend Tutu Van Furth est une prêtresse engagée, qui aux cotées de ses parents, défend inlassablement les valeurs d'égalité, justice, réconciliation et de tolérance vis à vis des minorités et des populations LGTB. La Révérend Mpho Tutu Van Furth est mariée avec la Doctoresse Marceline Van Furth, un médecin hollandais qui travaille dans la recherche sur le HIV.

Les performances ont été à couper le souffle et JazzArt avec Sifiso, Nkosinathi, Averil et leur équipe sont imprégnée d'une grand passion, talent et professionnalisme. Tout l'équipe, Ana Isabel et "The Aye" ont encore marqué beaucoup de esprits!

Dimitri Sobanski
VillageduLivre
+32477629434
email us here